Questions posées fréquemment

Pourquoi des dispositifs de retenue pour enfants ?

Être attaché, c’est indispensable en cas d’accident. C’est aussi une obligation depuis 1992 pour les enfants de moins de dix ans.

Mais les ceintures de sécurité qui équipent les voitures correspondent à la taille d’un adulte. D’où la nécessité d’installer les enfants dans des dispositifs qui permettent d’adapter l’attache à leur taille et à leur morphologie. A défaut, l’enfant peut glisser sous la ceinture, ou souffrir, en cas de choc, de graves lésions causées par la ceinture.

Quel système utiliser ?

Les sièges doivent absolument soit :

– être homologués aux normes de sécurité européennes et donc disposer du marquage « E » (ce sont les modèles les plus récents).

– soit disposer d’une homologation française TPDSE dont le numéro est compris entre 85 106 et 91 178 (modèles plus anciens).
Les numéros TPDSE inférieurs à 85 106 ne doivent pas être utilisés.
Toutes ces marques d’homologation sont obligatoirement inscrites sur les sièges de manière lisible et indélébile.

Quel siège pour quel âge ?

Quel siège pour quel âge ?

– Pour un long parcours, il est préférable d’installer les bébés jusqu’à six mois dans un lit nacelle, qui se fixe transversalement sur la banquette arrière. Au-delà de six mois et pour les petits trajets, installez bébé, jusqu’à ce qu’il pèse 9 kg, dans un siège « dos à la route », de préférence à l’arrière. Si vous devez le placer à l’avant, il est très important de désactiver l’air-bag passager, s’il existe.
– de 9 kg à 15 kg, utilisez un siège-auto ;

– lorsqu’il dépasse 15 kg, et jusqu’à ses 10 ans environ, installez votre enfant dans un rehausseur, qui permet d’utiliser dans de bonnes conditions la ceinture adulte. Attention en l’installant : la sangle doit passer sur l’épaule de l’enfant et non pas sur le cou ou à la base du cou.

Et si j’ai plus d’enfants que de ceintures ?

Si votre voiture ne dispose que de deux places à l’arrière munies de ceintures à trois points, vous ne serez pas verbalisés si le troisième enfant n’est pas attaché. Mais en cas de choc…

Si votre voiture dispose d’une ceinture ventrale au centre, les tablettes-boucliers s’adaptent à ce type d’attache à deux points et conviennent aux enfants jusqu’à sept ans environ (25 kg).

Peut-on mettre un enfant à l’avant lorsqu’il n’y a pas de places assises à l’arrière ?

Quand il n’y a pas de places assises à l’arrière (camionnettes, campings-cars, fourgonnettes), vous pouvez, par dérogation, installer votre enfant, dans un dispositif adapté, à l’avant du véhicule. Il est très important dans ce cas de désactiver l’air-bag passager, s’il existe.

A neuf ans, mon fils est trop grand pour le rehausseur : est-ce que je risque d’être verbalisé s’il est attaché comme un adulte ?

La réglementation a prévu de ne pas verbaliser si l’enfant de moins de dix ans est suffisamment grand pour porter la ceinture adulte. C’est le cas cas au-dessus de 1,45 m, généralement, mais tout dépend de la voiture : hauteur du siège, emplacement du point d’attache de la ceinture, taille du buste de l’enfant…).

Dans tous les cas, il faut vérifier que la ceinture passe correctement sur le corps de l’enfant, notamment sur l’épaule.
les air-bags

Et les air-bags ?

TRÈS IMPORTANT : les air-bags sont dangereux pour les enfants, à cause de leur petite taille..

Dans les cas où, par dérogation, l’enfant est placé à l’avant (siège dos à la route ou camionnette), désactivez l’air-bag du passager avant.

Si vous ne pouvez pas le désactiver, installez votre enfant à l’arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *