Les atouts sécurité de la conduite accompagnée

L’apprentissage anticipé de la conduite (AAC) est une formation de longue durée qui permet d’acquérir progressivement une expérience de la conduite.

Le saviez-vous ?

Chaque année environ 190 000 adolescents réussissent l’apprentissage anticipé de la conduite dans le but d’acquérir l’expérience de la conduite afin d’éviter les tôles froissées, fréquentes les premières années.

L’élève doit avoir 16 ans et l’accord parental. Il doit ensuite suivre une formation pratique, réussir l’examen du code de la route avant de pouvoir effectuer 3 000 Km avec son ou ses accompagnateurs.

Après 2 ans d’apprentissage anticipé de la conduite, l’élève a pu corriger les comportements inadaptés à la conduite. Il a donc beaucoup plus de chance d’obtenir son permis de conduire du premier coup.

Nos conseils

Pour l’accompagnateur

Accompagner un conducteur novice durant 3 000 km exige une capacité à dialoguer, à conserver son calme, et aussi beaucoup de disponibilité.

Evitez d’indiquer au jeune ce qu’il faut faire pour être un conducteur responsable tout en ayant, lorsque vous êtes au volant, un comportement différent.

Pour l’élève

Cette voie «royale» ne doit pas lui donner une confiance démesurée dans ses capacités à maîtriser un véhicule.

La conduite accompagnée ne dispense pas, une fois le permis acquis, de revoir de temps à autre, avec l’accompagnateur, les règles d’une conduite responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *