La préparation du véhicule

Partir sur les routes des vacances est une bonne occasion pour faire le point sur l’état de son véhicule et notamment pour vérifier ou faire vérifier les points suivants :

  • l’état des freins et des amortisseurs ;
  • la pression et l’usure des pneus ;
  • les niveaux des réservoirs (huile du moteur, eau du lave-glace, de la batterie, liquides de freins et de refroidissement) ;
  • la propreté des glaces, des feux, des rétroviseurs et de la plaque d’immatriculation.

Attention à l’état des pneus

  • Un accident mortel sur cinq sur autoroute pendant les mois de juillet et août a pour cause un éclatement de pneu dû à un sous-gonflage.
  • Pour partir en vacances, les pneus doivent être gonflés aux pressions les plus élevées préconisées par le constructeur, ces pressions sont inscrites sur la tranche de la portière avant gauche de la voiture ;
  • La profondeur des sculptures d’un pneu ne doit pas être inférieure à 1,6 mm. Plus la profondeur des pneus est faible, plus la tenue de route de la voiture est mauvaise, donc dangereuse.

Les bagages

Les objets lourds doivent être placés le plus bas possible (dans le coffre plutôt que sur le toit).

  • S’ils sont sur le toit : assurez-vous que le chargement est solidement arrimé et qu’il ne dépasse pas l’aplomb du véhicule à l’avant et plus de trois mètres à l’arrière.
  • Évitez de mettre des bagages sur la plage arrière (cela peut s’avérer très dangereux en cas de freinage brutal).

La ventilation

  • S’il fait très chaud, mettez avant de partir la ventilation à fond, vitres ouvertes pour faire chuter la température.
  • L’air conditionné est un atout pour le bien-être du conducteur. La différence entre la température intérieure et extérieure doit être modérée (pas plus de 4 à 5°C d’écart).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *